La Havane – Cuba 2024

XIe CONGRÈS INTERNATIONAL
Observation du bébé selon Esther Bick et ses applications

CRÉATIVITÉ ET TRANSFORMATIONS AVEC L’INFANT OBSERVATION ET SES APPLICATIONS

La méthode d’observation du bébé créée par Esther Bick en 1948 (Infant Observation) représente un moment fondamental de formation pour tous les professionnels de la petite enfance et pour ceux qui sont confrontés aux niveaux primitifs de la pensée. Cette formation permet également aux professionnels ne travaillant pas avec les enfants de renforcer leurs capacités de compréhension des niveaux les plus archaïques du fonctionnement psychique de tout patient.

L’observation du bébé nous confronte aux mystères des origines de la vie psychique et à ses premières manifestations, au langage corporel du bébé et à l’impact de l’arrivée d’un bébé dans l’organisation familiale et dans la vie émotionnelle de chacun de ses membres.

Cette méthode représente également une grande richesse grâce aux applications cliniques dans différents lieux d’accueil du bébé (maternités, crèches, pouponnières…). En effet l’observation est une méthode qui permet au groupe de travail de réfléchir et d’élaborer le matériel « brut » de l’observation et de l’utiliser pour le développement de la pensée.

Soulignons aussi les apports scientifiques de cette méthode dans la compréhension du développement psychique du bébé et du jeune enfant et la prévention des troubles précoces du développement. Cette méthode a apporté un éclairage nouveau à des pathologies graves comme celles du spectre autistique et a ouvert la voie à la psychothérapie de la relation parents-bébé.

Le XIe Congrès International sur l’Observation du bébé se tiendra à Cuba, et nous voulons donner, grâce à ce Congrès, une attention particulière aux bébés et aux jeunes enfants dans tous les pays d’Amérique Latine et dans les pays en voie de développement, où les enfants sont les premiers à être exposés aux changements violents des familles et de la société.

Ce Congrès se situe dans la continuité scientifique avec les précédents Congrès Internationaux, qui s’étaient tenus à Dakar (2012) et à Turin (2017). Nous pensons que faire connaître la méthode d’observation du bébé selon Esther Bick participera au développement de la santé publique et à un plus grand respect des droits des enfants, des femmes et des familles dans tous les pays du monde.

La formation à l’observation du bébé aide également les professionnels de la petite enfance qui travaillent dans un contexte multiculturel à avoir une plus grande ouverture et une plus grande compréhension des différents modes de relation et de soins aux bébés. Cela représente une base indispensable pour mieux entrer en contact et mieux communiquer avec les différents groupes culturels dans nos sociétés, pour aller à la rencontre du bébé et de sa famille avec une attitude de respect pour ces valeurs culturelles.

Au cours de ces dernières années, nous avons tous été marqués par différentes crises globales (sanitaire, économique, climatique et sécuritaire) qui ont profondément touché les bases de notre monde interne, notre façon de vivre et de travailler. La pandémie a eu des impacts sur notre intimité, notre relation au corps et nos relations interpersonnelles. Les effets du climat se font parfois sentir de manière inattendue et menaçante. La guerre et le terrorisme apportent drames, incompréhensions et terreur. La société est devenue instable, des conditions de vie de plus en plus précaires voient le jour tandis que paradoxalement les liens au sein de la population mondiale se densifient. Si toute crise est faite d’instabilité, d’incertitude et d’angoisse, toute crise peut contenir aussi, en germe, des possibilités de transformation et de création.

CRÉATIVITÉ ET TRANSFORMATION seront au centre de notre Congrès

Les bébés nous montrent, malgré leur extrême dépendance, toute la force de vie qu’ils peuvent mobiliser pour faire face à l’adversité. Ils nous apprennent que le développement est un mouvement continu fait de surprises, bouleversements et de transformations au sens de Bion, grâce auxquels les éléments émotionnels peuvent être « digérés » et utilisés pour la croissance et la pensée.

Préprogramme Cuba 2024

MARDI 20 FÉVRIER

14:30-15:00 – Accueil des formateurs
15:00-16:30 – Introduction
16:30-16:45 – Pause
16:45-18:00 – Présentation de matériel d’observation, discussion

MERCREDI 21 FÉVRIER

08:30-9:00 – Accueil des formateurs
09:00-10:30 – Groupes de travail (par langues et/ou par thèmes)
10:30-10:45 – Pause
10:45-12:30 – Groupes de travail (par langues et/ou par thèmes)
12:30-14:00 – Déjeuner
14:00-17:00 – Plénière, discussion générale entre formateurs, partage sur le travail des groupes

JEUDI 22 FÉVRIER

09:00-9:15 – Allocution d’ouverture
09:15-10:30 – Plénière
10:30-11:00 – Pause
11:00-12:30 – Plénière
12:30-14:00 – Déjeuner
14:00-18:00 – Groupes de travail (par langues et/ou par thèmes)

VENDREDI 23 FÉVRIER

09:00-11:00 – Plénière
11:00-11:30 – Pause
11:30-12:30 – Groupes de travail (Par langues et/ou par thèmes)
12:30-14:00 – Déjeuner
14:00-18:00 – Groupes de travail (par langues et/ou par thèmes)